Home Jeux / Jouets Decentraland

Decentraland

by Worldofgeekettte

Après vous avoir parlé du jeu CryptoKitties, je souhaite vous parler aujourd’hui de Decentraland, un autre univers également lié à la blockchain et aux NFT. Aujourd’hui nous allons quitter l’univers cartoon des chatons colorés pour tester un jeu qui ressemble au Monopoly.

Tout le monde a probablement joué au Monopoly pendant son enfance. C’est très amusant ! Mais imaginez que les maisons et les hôtels du jeu puissent générer des revenus réels…cela serait fou n’est-ce pas ? C’est le concept de Decentraland qui utilise la crypto-monnaie MANA vous permettant d’acheter et de vendre n’importe quoi, et même de transférer une partie de vos revenus dans le monde réel.

Qu’est-ce que Decentraland ?

En termes simples, Decentraland est un mélange de Minecraft, de Monopoly et de Google Street View. Certains font le parallèle avec le metaverse Second Life. Cependant, ces termes seraient imprécis, car Decentraland est unique en son genre. Et ce qui est très important, c’est qu’il est géré non pas par une société privée mais par la communauté des joueurs. Personne ne peut restreindre son accès, le reprogrammer ou modifier les règles en vigueur. Au moins sans le consentement des utilisateurs qui doivent se mettre d’accord sur ses conditions d’utilisation.

L’origine de Decentraland

Decentraland a été créé par le programmeur argentin Esteban Ordano. Auparavant, il était ingénieur chez BitPay, il a également créé l’application Streamium. Sa société a été fondée en 2015 et, deux ans plus tard, a levé 20 millions de dollars dans l’ICO . Les premiers emplacements virtuels ont été vendus aux premiers investisseurs au tournant de 2017/2018. Le monde est devenu accessible à tous en février 2020.

Decentraland utilise la structure d’une organisation autonome décentralisée (DAO). En conséquence, ce ne sont pas les autorités de l’entreprise, mais les détenteurs de jetons MANA qui contrôlent le fonctionnement du monde de Decentraland. Ils votent sur les mises à jour du protocole, les terres à venir et les règles qui régissent ce monde.

Decentraland est-il un metaverse ?

Metaverses est un nouveau mot pour les univers numériques, même s’il a déjà été par le passé utilisé pour définir Second Life. Un metaverse est accessible via un ordinateur, un casque de réalité virtuelle ou un smartphone. En termes simples, c’est une combinaison de réalité virtuelle, de blockchain et d’Internet. C’est un espace virtuel qui relie des éléments programmés avec des composants créés par les utilisateurs. Il permet de créer du contenu qui est ensuite géré par l’utilisateur. À bien des égards, le Metaverse agit comme une extension du monde réel.

Le monde du jeu Decentraland est metaverse exploité par la blockchain Ethereum. Le monde est divisé en 90 601 parcelles « LAND » individuelles, chacune représentée par un jeton ERC-721 non échangeable. Chaque TERRAIN mesure exactement 16 mx 16 m (256 mètres carrés) et peut être trouvé à une coordonnée spécifique dans le métaverse. Vous pouvez utiliser votre parcelle virtuelle comme vous le souhaitez. Il est seulement important qu’elle soit dans un quartier intéressant.

La majeure partie du monde de Decentraland est divisée en plusieurs districts, dont chacun a une taille et une spécificité différente. Actuellement, le plus grand district (composé de 8008 LAND) est Aetheria avec un thème cyberpunk.

Outre la possibilité de transformer ses parcelles de terrain, le LAND peut être une source de profit pour l’utilisateur, généré par la location ou la mise en place d’une annonce commerciale. Les propriétaires fonciers contrôlent le contenu affiché sur leurs parcelles. Cela peut être n’importe quoi, des scènes et des images aux jeux et applications.

Decentraland est toujours en cours de développement. Il a traversé plusieurs étapes, justement surnommées « l’âge de pierre » et « l’âge du bronze », et d’autres apparaîtront sur sa feuille de route (road map). À chacune de ces étapes, de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées.

La cryptomonnaie de Decentraland : MANA

Tout le monde peut se connecter gratuitement à Decentraland via un navigateur et s’y promener en tant qu’inviter. Cependant, si vous voulez que votre avatar ait un nom unique, vous devez payer 100 MANA.

Decentraland utilise trois jetons : MANA (argent), LAND (immobilier) et moins utilisé par les débutants WEAR (accessoires et vêtements). La crypto-monnaie MANA est cotée sur les exchanges et est également soumise à une fluctuation importante de son prix.

Le monde de Decentraland

Pour terminer mon article, je souhaite vous parler des petites curiosités de Decentraland. Par exemple, à l’intérieur du jeu, il y a une salle spéciale : la super-conférence Crypto Valley, où CoinDesk a organisé une véritable réunion d’experts lors de la conférence Consensus : Distributed.

Les utilisateurs de Decentraland peuvent également voir des galeries numériques virtuelles, par exemple des œuvres de José Delbo. En quelques mots, c’est le créateur du personnage de Wonder Woman pour DC Comics et Transformers pour Marvel.

L’intégration avec le monde réel commence déjà. Par exemple, vous pouvez commander une pizza Dominos via le métaverse Decentraland et la récupérer auprès d’un vrai coursier. Pour passer une commande, visitez simplement la pizzeria virtuelle dans le monde du jeu.

D’autres développements sont en cours pour lancer Decentraland News. Cette partie se veut être un réseau d’information sans lien avec aucune entreprise. Il s’agirait donc d’un lien blockchain entre Reuters et Wiki Leaks.

You may also like

Leave a Comment